Sélectionner une page

Ne passons pas par quatre chemins, définir ce qu’est le meilleur café du monde est assurément une histoire de goût. Chaque personne est unique et chacun(e) d’entre nous aura une sensibilité aux arômes et saveurs différente. De même, la manière dont vous réalisez vos tasses à café, en passant par une cafetière ou un expresso par exemple, changera considérablement l’appréciation que le quidam peut avoir du café que vous proposez.

Les critères de qualité essentiels pour que le café puisse prétendre à être le meilleur du monde

Le prix n’est pas en soi un critère pour déterminer la qualité du café. En tous les cas, le tarif payé par le consommateur ne peut pas être corrélé au meilleur café du monde (ou meilleur café pour vous). En revanche, ce qui relie chacun des plus excellents cafés peut se résumer ici, qu’il soit robusta ou arabica :

  • Tous sont cultivés dans le respect d’un savoir-faire ;
  • Tous sont cultivés dans le respect des plantes ;
  • Tous respectent l’environnement et le producteur, une exigence d’ailleurs nettement affirmée de la part du consommateur toujours plus connaisseur.

La notation des grands crus du café considérés comme les meilleurs

Des spécialistes s’accordent pour noter le café sur plusieurs critères. C’est là encore une bonne base pour essayer de se faire une idée. Ainsi :

  • La traçabilité du grand cru doit être vérifiable ;
  • Les cerises sont cueillies de manière sélective à maturité ;
  • Le profil aromatique est considéré comme de qualité.

De là, on peut dégager une note de 0 à 100 comme le fait la SCAA (Specialty Coffee Association of America). C’est comme cela que ceux dont la note est supérieure à 80 sont considérés comme des cafés de spécialité. Manquant largement d’informations sur la traçabilité et les méthodes de culture pour le plus grand nombre des crus, seulement 1% des cafés sont considérés comme « de spécialité ». Voici les critères de sélection en détail :

LA FRAGRANCE La fragrance fait référence aux aspects aromatiques du café sec
L’AROME L’aspect aromatique du café moulu infusé avec de l’eau chaude
L’ACIDITE L’acidité du café
LE CORPS La sensation en bouche / la lourdeur perçue à la surface de la langue
LA SAVEUR Le profil gustatif global du café
LA DOUCEUR La saveur riche et pleine du café et toute douceur définissable
LA PROPRETE La transparence de la tasse de café. Il doit être exempt de défauts.
L’EQUILIBRE La manière dont tout s’assemble.
L’AMERTUME La saveur laissée après avoir consommé ou expulsé le café.
Une note globale L’évaluation globale de du café à la lueur des éléments notés.

Tous ces critères permettent de donner la note de 100 (Chaque item étant noté sur 10).

Sur cette base, un cru de café comme le Blue Mountain cultivé en Jamaïque et obtenant une note de 91/100 sera considéré comme exceptionnel. Il coûte environ 108 euros le kilo. Le Kopi Luwak, quant à lui, a une note de 93 et est indonésien. La culture du café,, un sujet mondial y compris pour les meilleurs !

X.D.